gouvernance cloud microsoft azure amazon web services google cloud platform
Cloud

Comment mettre en place une stratégie de gouvernance Cloud pour votre entreprise ?

Mettre en place une stratégie de gouvernance Cloud revêt plusieurs enjeux pour une entreprise. Administration du cloud, monitoring des solutions, sécurisation des données… Toute migration vers le Cloud demande donc un encadrement précis pour assurer sa pérennité sur le long terme. Elle implique de pouvoir évaluer ses besoins et capacités de stockage ; de maîtriser les investissements dans les solutions adoptées ; de mutualiser les ressources pour gagner en flexibilité et faire des économies ; mais aussi d’améliorer sa compétitivité en facilitant l’adoption de technologies innovantes. Mais comment maîtriser cette migration cloud ? Comment appliquer une politique de gouvernance Cloud adaptée à votre entreprise ? Comment sécuriser correctement ce nouvel espace virtuel ?

 

Qu’est-ce que la gouvernance Cloud ?

Pour bien appréhender le concept de gouvernance Cloud, il est important de comprendre en amont ce qu’est le Cloud Computing. Ce concept désigne la technologie usant d’infrastructures et de services informatiques non installés « on-premise », c’est-à-dire sur place, dans les locaux de la société.

On évoque la gouvernance cloud lorsqu’une entreprise passe par le cloud pour « y installer » plusieurs de ses processus. Le cloud peut accueillir des éléments complexes et lourds, s’adaptant aux besoins de chaque entreprise. Solution flexible par excellence, il permet donc aux sociétés de créer leurs propres systèmes et de les déployer rapidement.

Chez Castelis, nous travaillons en partenariat avec différentes solutions cloud éprouvées et reconnues, à commencer par Microsoft Azure, Amazon Web Services ou encore Google Cloud Platform.

Offrant des solutions cloud sécurisées et prêtes à l’emploi, Microsoft Azure s’appuie par exemple sur une infrastructure mondiale fiable et durable plus dense que chez tout autre fournisseur. Toutefois, comme toute solution technique, il convient de l’administrer correctement pour encadrer les usages qui en sont fait, maîtriser les coûts et sécuriser les données. Il revient alors à l’entreprise de mettre en place une politique adaptée. Laquelle définit notamment des normes d’organisation pour permettre et faciliter le travail de chaque équipier. Il est donc essentiel d’encadrer ces nouvelles façons de travailler par une gouvernance cloud adaptée.

De manière générale, la gouvernance cloud n’est pas une façon nouvelle de gérer les ressources de l’entreprise. En réalité, elle reprend les bonnes pratiques recommandées dans tous les processus de gestion et les applique à son fonctionnement. Ainsi, la politique de gouvernance cloud d’une entreprise aborde la gestion des opérations, la gestion financière, et la gestion de la sécurité et de la conformité.

 

Comment mettre en place une politique et définir des normes d’organisation ?

Il est important de suivre plusieurs étapes afin de mettre en place une politique de gouvernance et structurer le déploiement sur le Cloud.

Définir la politique de gouvernance Cloud en fonction des objectifs de votre entreprise

La politique à adopter dépend en partie de la réglementation du secteur d’activité de l’entreprise. Ainsi, si la réglementation est forte, on optera pour une politique de gouvernance cloud stricte. Au contraire, si l’agilité est au cœur de l’entreprise, une politique de gouvernance plus souple sera plus pertinente. Quoi qu’il en soit, le cloud touche à des fonctions sensibles et centralise les processus clés de l’entreprise. Ainsi, quand bien même chaque société dispose d’une certaine latitude pour l’administrer comme elle le souhaite, définir une politique de gouvernance cloud reste la base.

Entre autres questions essentielles, avant de procéder à la migration vers le cloud, cette politique devra s’intéresser à l’architecture de l’entreprise. Ceci afin de mieux prévenir les perturbations provoquées par ce changement et anticiper la nouvelle gestion des données.

Encadrer la mise en place d’une gouvernance financière

En optant pour du cloud computing, une entreprise choisit d’externaliser son stockage. Elle se libère donc des coûts engendrés par des serveurs en interne ; elle peut rapidement étendre ou réduire l’espace de stockage à disposition selon les besoins ; elle s’offre des solutions plus modernes, performantes, évolutives.

En revanche, ce gain de flexibilité entraîne également des variations de coûts plus importantes d’une période à une autre. Ainsi, une bonne gouvernance cloud s’attache aussi à maîtriser les investissements injectés dans ces solutions. Elle suit donc des KPI précis pour optimiser l’utilisation des solutions retenues.

De cette façon, la gouvernance financière du cloud évite les dépenses imprévues. L’une des pratiques consiste par exemple à instaurer des portefeuilles de budgets. Liés à des services ou des utilisateurs, ils alertent l’utilisateur habilité lorsque la limite est franchie ou s’apprête à l’être. Ainsi, chaque collaborateur dispose de ressources propres qu’il gère librement.

Automatiser les processus

L’automatisation des processus s’oppose à des actions qui seraient menées une à une, manuellement, par un équipier. Ainsi, elle offre des avantages non-négligeables à différents égards.

D’une part, elle débarrasse les équipes de tâches chronophages et répétitives. Les ressources humaines peuvent donc se concentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée. Plus encore, l’automatisation évite les erreurs humaines, pouvant entraîner notamment des failles de sécurité, des violations des politiques de confidentialité.

D’autre part, en réduisant les interventions humaines, l’automatisation (ou cloud automation) permet d’uniformiser les processus de gestion du cloud. Pour cause, là où chaque humain fait des choix différents, s’appuie sur des règles d’organisation qui lui sont propres, ou s’écarte des process établis, rendant la passation difficile auprès des autres membres de l’équipe, l’automatisation unifie les processus, répond à des règles prédéfinies.

Elle fait donc partie des solutions clés pour définir des normes d’organisation. Étape préliminaire, elle facilite ensuite nettement le monitoring du cloud et la sécurisation des données qui y transitent. De ce fait, elle a toute sa place dans la politique de gouvernance du cloud d’une entreprise.

 

Comment monitorer et sécuriser votre environnement sur Cloud ?

Théoriser une politique de gouvernance cloud n’est pas suffisant pour pérenniser son système informatique. Ainsi, après avoir rationalisé les besoins opérationnels et financiers, il convient de les confronter à la réalité. Et notamment de mettre de l’ordre dans l’existant pour assurer une migration fluide vers le cloud.

Effectuer l’inventaire des actifs présents sur l’espace Cloud

Cette première étape permet de cerner le fonctionnement des actifs, et de mieux appréhender les risques inhérents à ces derniers. Grâce à cette étape, il devient possible de planifier et budgétiser plus efficacement la capacité réelle du cloud. Lorsque ces actifs sont contrôlés, chaque entreprise peut créer des règles en fonction de son organisation et des parties prenantes.

C’est aussi l’occasion de réaliser un grand ménage dans les actifs de l’entreprise. Supprimer les éléments inutiles, identifier des contraintes, optimiser l’organisation… De cette façon, la migration vers le cloud n’est plus un simple changement d’outil, il permet aussi de faire place nette pour les collaborateurs qui l’exploitent au quotidien. En complément, cet inventaire des actifs du cloud permet de s’assurer de l’adéquation entre les besoins, les moyens et les solutions

Définir des normes de sécurité spécifiques au Cloud

La sécurité du Cloud dépend d’un modèle de responsabilité partagée entre l’opérateur cloud et le client. Pour éviter les soucis, une bonne pratique consiste donc à bien gérer les accès au cloud. Ainsi, seuls les équipiers autorisés y auront effectivement accès. Plus encore, pour le cloud comme tous les autres enjeux de cybersécurité et de gestion des données, des formations de sensibilisation peuvent être dispensées aux équipes.

Cette vigilance est d’autant plus importante qu’une part considérable des problèmes de cybersécurité proviennent d’agents humains. Elle a même explosé de 400 % depuis le début de la crise sanitaire, avec la généralisation du télétravail.

Ainsi, définir les normes de sécurité dans sa politique de gouvernance du cloud revient à mener une politique de gestion des risques. Il convient donc de réaliser un audit des infrastructures et des processus pour identifier les éventuelles fragilités de l’environnement. De cette façon, l’entreprise peut trouver des solutions adaptées pour limiter les conséquences négatives en cas de défaillance.

A noter également que les normes de sécurité de chaque espace sont tributaires du type de données de chaque entreprise. En fonction de leur degré de sensibilité, de leur localisation ou encore de leur niveau de protection, il est possible d’appliquer différents niveaux de sécurité.

 

Castelis, partenaire Azure, AWS et GCP pour un cloud sécurisé et performant

Castelis est spécialiste des solutions cloud de Microsoft Azure, Amazon Web Services et Google Cloud Platform. Partenaire de longue date, nous bâtissons dans le cloud tout ou partie de votre SI, de vos sites internets et applications. Ainsi, Castelis conseille et accompagne les entreprises à toutes les étapes du projet. Audit, migration vers le cloud, optimisation, infogérance cloud, maintenance…

La gouvernance Cloud proposée par Azure, tout comme celle d’Amazon Web Services ou de Google Cloud Platform, garantissent un contrôle parfait des applications et ressources. Cette solution assure la couverture de la gestion de votre IT dans le cloud dans son entièreté. Vous pouvez ainsi facilement gérer la configuration des systèmes, le monitoring ou encore assurer la gouvernance de votre cloud.

Plus précisément, Castelis s’investit aux côtés de ses clients pour manager leur cloud. Ainsi, plus qu’un accompagnement à la mise en place, nous proposons la maintenance des applications web pour garantir leur disponibilité 24h / 24 et 7j / 7. Ainsi, nous mettons en place des actions de monitoring et alerting. Nous gérons également les incidents, les sauvegardes, les patchs et vulnérabilités, les PRE et PCA, le middleware, les logs applicatifs et systèmes, le réseau et les pare-feux.

Au-delà d’une gestion totalement ou partiellement externalisée, nous travaillons également en mode projet selon les besoins et fournissons de la documentation sur-mesure pour permettre à chaque entreprise d’exploiter au mieux ses ressources cloud.
La gouvernance cloud de Castelis consiste également à s’assurer de la performance des solutions et à optimiser les coûts. Les entreprises accèdent alors à des reportings dédiés, basés sur des indicateurs clés.

 

Besoin d’en savoir plus sur la gouvernance cloud pour votre entreprise ? Contactez nos équipes dès maintenant et rencontrez nos experts cloud.

Les données obligatoires vous sont signalées sur le formulaire par un astérisque. Les données personnelles collectées sont destinées à Castelis et utilisées pour traiter votre demande et, lorsque vous ne vous y êtes pas opposé, vous communiquer nos offres commerciales. L’accès aux données est strictement limité par Castelis aux collaborateurs en charge du traitement de votre demande. Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en contactant le DPO à l’adresse suivante: [email protected] ou à notre adresse postale.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter les mentions légales.