AccueilActualitésCloudLes avantages de la migration Cloud
Cloud

Les avantages de la migration Cloud

La migration vers le cloud est une étape fondamentale pour mener à bien le processus de transformation digitale et devenir plus compétitif. Mais qu’est-ce que le cloud computing exactement ? Quelles typologies de services existent actuellement ? Et quels sont les avantages en termes de performances et de sécurité ? 

 

Cloud computing : qu’est-ce que c’est ? 

Le terme cloud computing désigne l’accès à un service digital via une architecture informatique distribuée sur le net.Les messageries électroniques, les réseaux sociaux ou les services de Video On Demand constituent des exemples intuitifs de son fonctionnement : les courriels, les messages ou les vidéos échangés ne sont pas directement stockés sur les dispositifs utilisés, mais diffusés à la demande par des serveurs externes. La technologie cloud repose donc sur une infrastructure physique, constituée de serveurs regroupés dans des centres de données qui propulsent des services accessible par Internet.

Le cloud prévoit principalement deux types d’utilisation : le stockage des données (cloud storage) et l’exécution d’applications (Cloud computing). Le cloud storage permet de résoudre les problèmes liés à une mémoire de stockage limitée mais apporte également des services de sécurité tels que la duplication des données sur plusieurs Centre de données, l’archivage automatique ou la diffusion des contenus à large échelle.
Le Cloud computing permet quand à lui de profiter des capacités de calcul à grande échelle mise à disposition par les opérateurs de manière agile (à la demande) et donc de répondre à des problématiques de saisonnalité mais également de faciliter le travail collaboratif avec l’ensemble des partenaires de l’entreprise.

 

Typologies de service cloud : Saas, Paas et IaaS 

Pour ses caractéristiques, la technologie cloud trouve des larges applications dans le domaine du B2B, où des solutions hautement spécialisées sont désormais accessibles via le web sans qu’aucune installation locale ne soit nécessaire. On peut alors identifier principalement trois types de service : 

  • Infrastructure as a Service (IaaS) : avec les infrastructures en tant que service, les entreprises ont la possibilité de gérer une infrastructure informatique complète, sans qu’elle se trouve physiquement dans ses locaux. Le fournisseur, de son côté, détient la propriété du matériel hardware et offre des garanties en termes de sécurité. 

 

  • Platform as a Service (PaaS) : les plateformes en tant que service donnent aux développeurs les outils cloud pour la création d’applications. La modalité PaaS permet ainsi de développer et de gérer des applications customisées sans les coûts et la complexité associés à l’achat, à la configuration et à la gestion de l’infrastructure hardware et des autres logiciels nécessaires au développement. 

 

  • Software as a Service (SaaS) : le logiciel en tant que service utilise une simple connexion internet pour délivrer aux utilisateurs l’application choisie et l’exécuter directement via un navigateur web. Salesforce, Google Workspace ou Microsoft 365 sont des exemples très répandus de logiciels accessibles en modalité SaaS, souvent via un abonnement payant.

 

 

Migration Cloud : quatres avantages pour les entreprises 

Le processus de transformation digitale impliquant un passage total, ou partiel, à des services cloud (en mode SaaS, PaaS ou IaaS) est appelé migration et génère de nombreux avantages pour les entreprises qui choisissent cette transformation digitale.

Performances 

Les services cloud fonctionnent avec un réseau de centres de données qui offre des performances informatiques accrues par rapport à un centre de données d’entreprise, notamment une réduction importante de la latence du réseau. En outre, les centres de données locaux demandent généralement des efforts importants en termes de gestion informatique : le cloud permet ainsi aux équipes IT de se consacrer à la réalisation d’objectifs à plus forte valeur ajoutée.

Scalabilité 

Les avantages du cloud computing incluent la possibilité d’adapter les ressources de manière extrêmement flexible : par exemple, les responsables informatiques peuvent choisir plus ou moins de puissance de calcul, de ressources de stockage et de bande passante. Le cloud est donc un outil de transformation numérique essentiel pour accompagner, de façon progressive, la croissance de l’entreprise.

Réduction des coûts 

Le cloud permet une importante réduction des coûts : plus besoin d’acheter du matériel hardware et des logiciels, de mettre en place un centre de données et de mobiliser une équipe d’experts informatiques pour gérer une infrastructure informatique complexe. Sans compter les économies sur l’électricité consommée pour l’alimentation et le refroidissement des serveurs.

Sécurité 

De nombreux fournisseurs de services cloud offrent un large éventail de technologies qui améliorent la situation des entreprises en matière de sécurité informatique, de protection des données et de conformité aux règles nationales et européennes concernant la conservation et la confidentialité des données. 

 

Organiser la migration vers le Cloud 

La migration est le processus qui consiste à déplacer les données et les applications vers un environnement cloud. En fonction des éléments de l’infrastructure qui sont concernés, on peut en identifier plusieurs typologies : 

  • Rehosting : l’entreprise choisit de copier-coller l’ensemble, ou une partie, de ses applications sur le cloud, sans changer la configuration de l’infrastructure et en faisant des interventions minimales au niveau du software. Ce choix convient aux organisations qui recherchent une migration rapide et simplifiée.

 

  • Refactoring : beaucoup plus radical et complexe, il implique une modification de l’architecture, voire des réécritures au niveau du code, pour adapter les applications à l’environnement cloud. Évidemment, ce chemin est plus long, mais il garantit une compatibilité totale avec le nouveau contexte d’utilisation. 

 

  • Replatforming : cette méthode consiste à mettre à jour les applications existantes pour les faire fonctionner dans le nouvel environnement cloud, tout en conservant leurs fonctionnalités. 

 

  • Replacing : l’organisation choisit de remplacer une application avec licence et opte pour un modèle de type SaaS. Il s’agit d’un choix qui assure une grande flexibilité pour adapter les fonctionnalités des logiciels commercialement stratégiques, tels que les systèmes ERP ou CRM. 

 

Migrer vers le cloud avec Castelis 

Pour les grandes entreprises comme pour les petites entreprises, il peut être difficile de comprendre comment organiser une migration vers le cloud afin qu’elle soit cohérente, fonctionnelle et adaptée aux besoins effectifs du business. Comment transformer l’infrastructure informatique ? Quel type de service choisir: IaaS, PaaS ou SaaS ? Quel processus de migration privilégier ? Pour répondre à ces questions, le groupe Castelis vous accompagne sur l’ensemble du processus nécessaire pour mener à bien votre projet de migration : de la conception, en passant par la mise en place, jusqu’au suivi. 

Partenaire gold de Microsoft, Castelis utilise le cloud de Microsoft Azure pour vous aider à bâtir votre nouveau système d’information sur le web, en assurant la gouvernance de vos projets, en pilotant les performances et en optimisant les coûts de l’infrastructure. 

Si vous avez un projet de migration vers le cloud ou si vous souhaitez optimiser votre infrastructure cloud existante, n’hésitez pas à contacter nos équipes d’experts.